Clowns Sans Frontières ® Olivier Ouadah – Égypte 2010

Pays d'intervention

Égypte

Contexte

En Égypte, plus de de 27 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté selon le PNUD en 2015, et près de 34% de la population a moins de 14 ans. Les tensions politiques déstabilisent le pays qui, par ailleurs, subit les secousses de conflits régionaux (Libye, Syrie, Territoires Palestiniens, Yémen) avec l’arrivée de nombreuses personnes exilées. On compte près de 250 000 personnes réfugiées en Égypte et depuis 2017, le nombre de réfugiés enregistrés dans le pays aurait augmenté de 24% selon le HCR. 40% d’entre eux sont des enfants. De plus, l’urbanisation importante génère des problèmes sociaux, notamment la croissance du nombre d’enfants en situation de rue (plusieurs dizaines de milliers selon l’UNICEF).

Les violences internes et la montée de la menace terroriste islamiste impactent fortement le contexte sécuritaire et économique actuel ; les activités des acteurs de la société civile sont freinées par un cadre administratif restreint qui les empêche notamment de travailler dans l’espace public.Au quotidien, cela nuit également au travail des acteurs sociaux et artistiques, qui n’ont pas les moyens de développer leurs projets en faveur des populations les plus défavorisées.

Synthèse

Depuis 2009 :

En Égypte, Clowns Sans Frontières a fait le choix de travailler principalement avec les acteurs artistiques locaux et de développer le renforcement de capacités pour favoriser une prise en charge locale des besoins en soutien psychologique des enfants et des communautés vulnérables.

Clowns Sans Frontières a ouvert un projet en 2009, dans les zones urbaines du Caire et d’Alexandrie en collaborant avec des artistes regroupés en collectifs. Cette collaboration a ainsi permis, de 2015 à 2017, de travailler sur l’accompagnement et la consolidation de deux collectifs de clowns : les Outa Hamra au Caire et les HsHs Clowns à Alexandrie.

La qualité des projets de ces dernières années a permis à Clowns Sans Frontières d’initier un projet régional de coopération artistique en Éthiopie en 2017 et en 2019, en intervenant avec des artistes égyptiens auprès des enfants vulnérables éthiopiens.

CSF prévoit d’intervenir en Egypte en 2020, en soutien aux clowns égyptiens, par le renforcement de leurs compétences artistiques et la mise en œuvre d’ateliers d’expression pour des enfants en situation de rue à Alexandrie.

Formes d’intervention :

  • Spectacles de cirque 
  • Création commune avec des artistes locaux
  • Ateliers de formation technique et soutien au développement de collectifs d’artistes clowns et comédiens égyptiens

Axes d’intervention :

  • Soutien psychosocial des enfants en situation de rue
  • Renforcement des compétences des partenaires locaux

Publics :

  • Enfants et jeunes en situation de rue du Caire et d’Alexandrie
  • Artistes égyptiens
  • Travailleurs sociaux de nos partenaires opérationnels

Partenaires opérationnels : Médecins du Monde, Save the Children, Face for children in need, Outa Hamra, HsHs Clowns.

Partenaires financiers et institutionnels :  Fondation Pierre Bellon, Fondation Air France, Institut Français.

Anciens partenaires : Samu Social International, Caritas International, FACE, ASMAE, Panzi Hospital, Mama London Orphanage, Fondation Anna Lindh, CulturesFrance, ADAMI, UNHCR, Mairie de Paris.


« Avec le recul d’avoir joué plusieurs fois dans certains quartiers très pauvres d’Alexandrie, j’ai remarqué des changements chez les enfants et leurs familles (…). Aller avec CSF dans des quartiers où les gens n’avaient parfois jamais vu un spectacle, ou de l’art de manière générale, c’est très fort, c’est un vrai événement dans leurs vies. Quelques enfants disaient vouloir devenir clowns aussi pour servir leur communauté et faire rire tout le monde ! »

Stavros, collectif HsHs – extrait du bilan individuel, 2017

Retrouvez les photos de la mission en Égypte en 2016

Ouvrir le diaporama >>

Retrouvez les photos de la mission en Égypte en 2010

Ouvrir le diaporama >>