Terrain

Témoignage de Julien Chavanne, Directeur de la Fondation Pierre Bellon

La fondation Pierre Bellon accompagne CSF depuis maintenant 3 ans, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le type de projets que vous soutenez ?

La Fondation Pierre Bellon agit pour le développement humain depuis 2011, date à laquelle Pierre Bellon, fondateur de Sodexo, a choisi de créer cette fondation familiale reconnue d’utilité publique. Nous soutenons des projets pour les jeunes en difficulté de 0 à 25 ans, en France et à l’étranger, pour la réalisation de leur potentiel, leur vie au travail et leur alphabétisation. Nous apportons un soutien financier de long terme à ces projets, et nous souhaitons nous engager pour des programmes ayant un potentiel de développement national et international, avec la mise en place d’outils de mesure d’impact.

La fondation Pierre Bellon soutient le développement humain, quels sont les aspects des actions de CSF qui ont le plus attiré votre attention en tant que partenaire ?

Clowns Sans Frontières a cette faculté de redonner leur part d’humanité aux personnes vulnérables, en situation de grande pauvreté et d’exclusion, grâce aux magnifiques interventions de ses artistes. Leur offrir un moment hors de leurs préoccupations, plein de rires, de rêves et de bienveillance, ouvre de nouvelles possibilités d’expression et de dialogue qui sont primordiales pour leur résilience. Les enfants qui participent également très concrètement à la création de spectacles peuvent en bénéficier de façon plus approfondie encore, car une action dans le temps est essentielle au développement humain.

Que retenez-vous du partenariat avec CSF ?

Notre partenariat a notamment pour objectif de former et d’autonomiser les collectifs d’artistes locaux, et nous sommes heureux que les collectifs d’Inde et de l’Uruguay aient déjà pu prendre leur envol grâce à cet accompagnement de CSF. Ce partenariat est également structurant pour le développement de l’association, notamment avec un projet d’évaluation des apports des artistes aux bénéficiaires. Suivre la mise en place de ce projet dans les prochaines années va également être très intéressant pour nous, pour voir très concrètement comment rendre compte du développement humain des bénéficiaires grâce aux actions des équipes de CSF.