HAUT-KARABAGH

CONTEXTE

Conscients que les populations vulnérables ne sont pas toujours là où les médias sont, Clowns Sans Frontières a identifié le Haut-Karabagh comme une nouvelle zone d’intervention à cibler en raison du conflit « oublié » qui traverse cette région depuis plus de 20 ans. Une mission exploratoire en 2016 permettra d’évaluer plus précisément les sites d’intervention potentiels et les partenaires locaux nécessaires à la mise en place de missions spectacle au profit des villages isolés du Haut-Karabagh.

DIAGNOSTIC

La région du Haut-Karabagh, enclave arménienne au cœur de l’Azerbaïdjan, est devenue une république autoproclamée en 1991, non reconnue par la communauté internationale. Suite au cessez-le-feu d’une guerre qui dura de 1988 à 1994 entre les séparatistes arméniens et l’armée azérie, les armées des deux camps n’ont cessé d’être mobilisées et le conflit se poursuit sporadiquement le long d’une ligne de front ouverte.
Ce conflit larvé ne semble pas trouver d’issue à moyen terme, les enjeux dépassant les deux partis en présence. L’Azerbaïdjan est soutenu par la Turquie et l’Arménie par la Russie et l’Iran.
Le groupe de Minsk (USA, Russie, France), médiateur du conflit, semble inquiet de la situation qui n’évolue pas et du réarmement des deux armées.
Le bilan de ces années d’affrontements est lourd, plus de 20 000 morts, des milliers de personnes blessées, plus de 500 000 personnes déplacées azéries, plus de 200 000 réfugiés arméniens en Azerbaïdjan et 300 000 en Arménie. Aujourd’hui, des tirs quotidiens sont échangés le long de la ligne de front tandis que les populations restées au Haut-Karabagh vivent dans un grand isolement social et médiatique.

 

Haut-Karabagh

OBJECTIF : Mettre en place les conditions de mise en oeuvre de futures missions artistiques au profit des populations vulnérables du Haut-Karabagh.

ACTIONS PRÉVUES EN 2016 : 8 journées de repérage