Fonctionnement

Comment sont décidés les projets ?

Les propositions pour intervenir dans tel ou tel pays émanent de 3 types de demandes:

- Nous sommes contactés par une organisation implantée dans le pays qui nous demande d’intervenir.
Ex : la Moldavie : en 2001, l’ONG Pharmaciens sans frontières nous contacte pour nous présenter la situation désastreuse dans les orphelinats et nous demande de venir égayer le quotidien des enfants qui y vivent.

- Nous sommes sensibilisés à la situation d’un pays par un article de presse ou un reportage, et nous cherchons des contacts pour y mettre en place un projet.
Ex : en 1999, nous sommes émus par un reportage sur les « enfants taupes » en Mongolie, des enfants des rues qui se réfugient dans les réseaux souterrains pour fuir le froid. Nous prenons contact avec l’UNICEF et avec des associations locales pour organiser une action en faveur de ces enfants.

- Un artiste membre de Clowns sans Frontières nous fait part de la volonté d’organiser un projet dans un pays qui lui tient particulièrement à cœur, un pays où il s’est déjà rendu et où il a des contacts.
Ex : en 1997, Horacio Peralta, marionnettiste argentin implanté en France nous propose de mettre en place des ateliers et des spectacles de théâtre d’ombres en faveur des enfants des rues de Buenos Aires.

Dans les trois cas, le choix des projets est porté par le responsable de projet au bureau puis discuté et validé par le Conseil d’administration.
Une fois les premiers contacts établis, nous organisons une mission de repérage dans le pays, afin d’évaluer les besoins et notre capacité à y répondre, et afin de rencontrer les partenaires possibles sur place (ONG, associations locales, ambassades, centres culturels français, organisations internationales, artistes locaux…).

Comment s’organisent les projets ?

Tous les projets sont organisés en partenariat avec des structures bien implantées dans le pays, travaillant quotidiennement sur le terrain. C’est avec elles que nous définissons lors du repérage des zones et des publics à cibler en priorité, que nous précisons les objectifs et les modalités de nos actions. Elles nous aident pour l’organisation logistique, pour l’obtention des autorisations si besoin. Pour chaque spectacle, elles nous conseillent sur l’espace le plus approprié dans lequel les artistes peuvent jouer, elles informent et mobilisent la population, elles gèrent avec nous l’accueil du public.

Le projet est suivi par un binôme :
– un responsable artistique en charge de réunir l’équipe et de coordonner la partie artistique du projet
– un responsable logistique en charge de la coordination logistique du projet
Lorsque c’est possible, ces deux personnes font le repérage conjointement.

Comment sont choisis les artistes ?

Clowns Sans frontières n’est pas une troupe, mais une association qui réunit près de 450 artistes professionnels : des clowns, mais surtout des comédiens, des musiciens, des artistes de cirque de toutes disciplines, des danseurs, des marionnettistes…

Lorsqu’ils partent en mission avec Clowns Sans frontières, ils s’impliquent de manière personnelle en tant que bénévoles, seuls leurs frais sur place sont pris en charge.

Une fois qu’un projet se prépare dans un pays, le bureau de l’association désigne un responsable artistique qui va réunir une équipe de 4 à 7 personnes. Ce responsable de projet est en général un artiste parti plusieurs fois avec Clowns sans frontières et particulièrement impliqué dans le fonctionnement de l’association. Les artistes qu’il réunit sont choisis en fonction des spécificités du contexte dans lequel nous allons intervenir et de la direction artistique qu’il souhaite donner au projet.

La plupart du temps, les responsables de projet s’entourent de personnes qu’ils connaissent (pas forcément des artistes avec qui ils ont déjà travaillé, mais des artistes dont ils connaissent le travail, qu’ils ont déjà rencontrés et qu’ils connaissent un minimum humainement).

La préparation d’un spectacle se fait en peu de temps (en général 3 à 5 jours de « création »). En mission, le rythme est intense, le contexte est difficile, les émotions sont fortes, et les artistes sont constamment en groupe (dans certains contextes, comme à Kaboul ou à Gaza, les artistes doivent par exemple toujours se déplacer ensemble pour des raisons de sécurité). Pour toutes ces raisons, il est logique que les responsables de projet ne choisissent pas les artistes sur CV, mais préfèrent créer leur équipe à partir de leurs connaissances.

Chaque année, ce sont 60 artistes qui partent en mission en moyenne. Près de la moitié d’entre eux sont déjà partis dans le passé. Il est important de pouvoir faire appel à des artistes ayant déjà une expérience avec Clowns sans frontières, notamment pour les projets à long terme, qui nécessitent un bon suivi. Mais il y a chaque année entre 30 et 40 personnes qui sont sollicitées pour la première fois.

Quels types de spectacles sont créés ?

Pour chaque mission, le spectacle créé est unique. Les spectacles peuvent être très différents selon les projets et les artistes impliqués : assemblage de numéros ou histoire racontée, prédominance du cirque, du théâtre de rue ou du théâtre d’objets, acoustique ou sonorisé, matériel lourd (portique pour des numéros aériens par exemple) ou matériel léger…

On peut cependant établir quelques points communs à tous les spectacles :
– la présence de musique vivante
– des spectacles ouverts à tous, pas uniquement aux enfants
– des spectacles visuels (pas de texte en général, sauf si nous travaillons avec des artistes locaux)
– l’importance du rire, mais aussi de la poésie et de l’ouverture de l’imaginaire.

Quel est le budget de l’association ?

Le budget annuel de Clowns Sans frontières est compris entre 250 000 et 300 000 euros, pour réaliser entre 7 et 10 projets.

Nos ressources proviennent :

- Des dons : Faire un don
– Des recettes de spectacles ou d’actions au profit de Clowns Sans frontières
– De la vente de nos produits dérivés : T-shirts, cartes postales, CD, Livre, vidéos, porte-clés : Visiter La boutique
– Des aides financières allouées par nos partenaires publics et privés : Voir la rubrique Partenaires

L’association fonctionne avec 3 permanents salariés seulement (deux temps plein et un 3/4 temps) qui organisent et coordonnent les projets, cherchent les financements, gèrent l’administration, mènent les actions de sensibilisation en France et les actions de soutien et communique sur les projets de l’association.

Téléchargez le rapport annuel 2016