Plaidoyer

Pour le droit à l’enfance

L’accès à l’art et à la culture : un droit des enfants et un droit de l’Homme

Les désordres issus des bouleversements politiques, économiques et écologiques plongent des millions d’enfants du monde dans une profonde précarité. Ils entraînent la dissolution des liens sociaux, l’isolement et l’exclusion, provoquant des situations de grande fragilité individuelle et d’abandon collectif.

A ces populations en survie nous choisissons d’offrir un moment hors du temps, un ailleurs grâce au spectacle. Nous le faisons car nous sommes convaincus que l’accès à l’art et à la culture est un facteur d’émancipation de la personne et de respect de la dignité humaine. Nous reconnaissant dans la Déclaration de Fribourg, nous revendiquons que les droits culturels font partie des droits et besoins premiers de la personne.

Notre action est militante et subversive, donc citoyenne. Elle émane de membres de la société civile, des artistes, qui souhaitent s’engager en son sein et soutenir ceux qui, eux aussi, souhaitent prendre le destin de leur société en main.


Rendre le sourire et la liberté d’imaginer : le droit à l’enfance

Nous jouons là où plus rien ni personne n’est attendu. Notre action s’adresse en priorité aux enfants. Nous allons à leur rencontre sur les territoires où ils vivent, dans une grande proximité, afin de faciliter l’accessibilité au plus grand nombre.

Le spectacle est un temps privilégié d’échange et de partage. C’est la possibilité pour nos spectateurs de faire l’expérience d’émotions auxquelles ils n’ont que très rarement accès au quotidien. Le rire leur offre une bulle de répit, modifie leur regard, leur procure de l’énergie et ouvre à nouveau leur imaginaire et des perspectives.

Nos spectacles, s’ils ciblent les enfants, sont ouverts à tous, rassemblant adultes et enfants dans un même moment de joie pure. Les clowns réactivent, cultivent, réparent parfois, la part d’enfance dans chaque être humain, révélant ainsi un droit inaliénable à l’enfance. Nous souhaitons revendiquer ce nouveau droit pour tous.

Ce rire que nous provoquons sur les visages anime aussi la vie du quartier, du camp de réfugié ou du village où nous intervenons. Pendant le temps du spectacle, nous réactivons l’espace public comme espace fédérateur, comme un lieu où une autre vie et d’autres relations entre tous sont envisageables. Nous participons ainsi à créer du vivre ensemble.

Contribuer à l’universalité par la richesse du dialogue interculturel

Chaque départ de nos équipes occasionne la constitution d’une troupe et la création d’un spectacle spécifiques. Conçu pour les populations des lieux où nous nous rendons, le spectacle est unique et éphémère. Il se nourrit du territoire, tout comme des rencontres que nous y faisons pendant le temps de préparation.

Notre présence sur place est aussi l’occasion d’échanges de pratiques et de savoirs. Nous tissons des liens durables avec des artistes locaux dans le cadre d’un travail en ateliers et par le biais de l’intégration de certains au spectacle. Par ces créations collectives, nous défendons le spectacle et la pratique artistique comme un espace de partage, d’égalité entre les cultures et d’enrichissement mutuel. Nous revenons chaque fois transformés par ces aventures humaines d’une intensité rare et bouleversante.


Une méthode d’action et un mode d’engagement singuliers

Clowns Sans Frontières est une association riche de toutes nos individualités, nos parcours et nos métiers (artistes, logisticiens, chefs de projets). Nos créations artistiques et nos expériences menées partout dans le monde ont permis l’émergence de compétences et d’une méthode de travail singulière. Notre démarche repose sur l’interrogation et l’écoute du terrain, la rencontre avec les partenaires, ONG internationales et locales. Nous nous appuyons sur leur expertise pour concevoir nos interventions en complémentarité de leur action. Nous introduisons la dimension artistique au sein des réseaux d’ONG et favorisons leur mise en lien avec les artistes du pays.

Le temps du spectacle est crucial car il catalyse l’attention et l’émotion. L’action au long cours de CSF le fait fructifier et le dépasse. Dans une perspective d’aide au développement, nous soutenons les acteurs locaux du changement et participons ainsi à la structuration d’une société civile sur les territoires investis. En témoignant de nos expériences, nous contribuons enfin à mieux faire connaître ces populations oubliées au grand public

Cette méthode se partage et s’enrichit au sein de la Fédération Internationale qui rassemble à ce jour les Clowns Sans Frontières de douze pays dans le monde.

Madagascar 2006 © Pierrot Men
Madagascar 2006 © Pierrot Men
Madagascar 2006 © Jean Fred
Madagascar 2006 © Jean Fred