BIRMANIE – Décembre 2017

Auprès des enfants Karen déplacés ou réfugiés...

BIRMANIE – Décembre 2017

Auprès des enfants Karen déplacés ou réfugiés

Birmanie 2017 © Clowns Sans Frontières

Les guerres civiles et la situation économique en Birmanie ont poussé depuis trois décennies plusieurs milliers de birmans, essentiellement des communautés ethniques persécutées par la junte au pouvoir telle que les Karen, à fuir en Thaïlande. Ils sont aujourd’hui près de 150 000 personnes à vivre dans des camps de réfugiés ou de déplacés à la frontière entre les deux pays dans des conditions précaires.

Côté birman, des communautés Karen se sont regroupées au sein de camps de déplacés internes à proximité de la frontière avec la Thaïlande faute de pouvoir la traverser. Clowns Sans Frontières a une expérience de plusieurs années dans chacun de ces deux pays et poursuit son action au travers d’un projet transfrontalier en 2017.

 

OBJECTIF : - Encourager l’organisation de spectacles destinés aux enfants réfugiés ou déplacés de part et d’autre de la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande.
- Soutenir les artistes birmans intervenant auprès des populations vulnérables dans la zone d’intervention.

- Sensibiliser et associer les associations et ONG intervenant dans la zone à la mise en place d’activités artistiques en faveur des enfants.

LIEUX : provinces du Karen State e de l’Irrawwady 

PARTENAIRES : Première Urgence Internationale, Karen Women Organization, Thaï Burma Border Consortium, Help Without Borders, AIME, Enfants du Mékong, Institut Français de Birmanie

ACTIONS EN 2017 : 1 mission en Birmanie avec une équipe de 5 artistes français et 3 artistes birmans pour réaliser 10 spectacles en faveur de 2 500 enfants Karen déplacés internes (IDPs)

Galerie photos

Décembre 2017

Birmanie 2017 – © Clowns Sans Frontières