Portrait de bénévoles : Sabrina !

Sabrina, bénévole Actions en France et mission chez Clowns Sans Frontières depuis 2001, répond à nos questions…...

L'Anniversaire sauvage d'Arthur H - Clowns sans frontières -Sabrina
Bénévole aux Actions en France depuis 2001

 

Allez, dis-nous tout…depuis quand es-tu bénévole chez Clowns Sans Frontières ? Comment as-tu connu Clowns Sans Frontières ?

Je suis bénévole chez Clowns Sans Frontières depuis 2001.

J’ai connu CSF lors d’un concert supplémentaire de –M- à l’Olympia, dont les bénéfices revenait à CSF. C’était le 12 décembre 2000. J’étais même une des 2 personnes qui avaient été choisies dans le public pour passer une bonne partie du concert sur scène. J’ai toujours mon t-shirt Clowns Sans Frontières acheté ce soir-là, il est en bon état !

Quelles ont été tes motivations à rejoindre CSF ?

Après le concert à la fin de l’année 2000, j’ai eu l’occasion de faire connaissance avec l’équipe Clowns Sans Frontières en place à cette époque, notamment celles de Céline et Rima. J’allais déjà voir énormément de concert à l’époque. Le concert « En piste » devait avoir lieu à l’Olympia fin 2001 et j’ai proposé spontanément mon aide pour tracter. Ce n’était pas hyper réfléchi.
L’année d’après il y avait un nouvel Olympia on m’a proposé de faire le merchandising, j’ai rien vu du spectacle mais j’étais fière de contribuer à cette cause et d’avoir enfin mon t-shirt violet de bénévole.

Que penses-tu pouvoir apporter à CSF ? A l’inverse, que t’apportes ton engagement ?

Faute de pouvoir être au cœur de l’action en mission autant faire son maximum pour leur permettre de partir du coup j’essaie de me rendre le plus disponible possible pour les actions à Paris.

 Quel est-ton souvenir le plus marquant en tant que bénévole chez CSF ?

Les 15 ans de CSF au Grand Rex. Je m’occupais pour la première fois de l’accueil des artistes, je n’ai pas vu grand-chose du spectacle une fois de plus mais je me suis vraiment éclatée à voir les circassiens et les musiciens se mélanger en coulisse. Il fallait aussi apprivoiser le labyrinthe du Grand Rex, pas évident, à la fin je n’avais plus de pieds !

 Selon toi, pourquoi la mission CSF est-elle nécessaire ?

On ne se rend pas forcément compte du côté de chez nous que le sourire et le rire ne fait pas forcément partie du quotidien de tout le monde dans le monde et qu’on sous-estime l’impact de ce super pouvoir sur la santé, le mental.

Rencontres, fous rires, situations improbables, etc. Tu as sûrement une petite anecdote à nous raconter…c’est le moment !

Emballer les cadeaux de Noël au Darty république, ce n’est pas vraiment une anecdote mais c’est une vraie aventure. On essaie de ne pas juger les gens aux cadeaux qu’ils font mais c’est difficile… ;)

 C’est l’heure du portrait chinois…laisse un peu aller ton imagination…

 C’est l’heure du portrait chinois… laisse un peu aller ton imagination…

Si tu étais un accessoire de cirque, en quoi te transformerais-tu ?

Baguette magique

Si tu étais un numéro de magie, lequel choisirais-tu ?

La disparition

Si tu étais une citation d’une personne célèbre, laquelle te correspondrait le plus ?

« Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à 6 ? »  Perceval de Galles

Si tu étais un film, quel serait ton titre ?

« Spectacle addict hyperactive »

Si tu étais un pays du monde, lequel te ressemblerait le plus ?

Royaume-Uni  (pour la musique, le théâtre entre autres choses… hors Brexit)

Si tu étais un instrument de musique, lequel serais-tu ?

Un violoncelle

On te laisse le mot de la fin… quel mot résume CSF pour toi ?

 

Je suis chaque fois un peu plus fière de faire partie de la grande famille des Clowns Sans Frontières France et de contribuer à mon échelle à la bonne continuité de ses belles actions à travers le monde.