THAÏLANDE – Janvier 2017

Images de la mission Clowns Sans Frontières en Thaïlande en 2017...

THAÏLANDE – Janvier 2017

Accompagner, par les arts vivants, le relèvement psycho-social des enfants birmans déplacés ou réfugiés

Thaïlande 2017 © Thomas Louapre

Thaïlande 2017 © Thomas Louapre

Les guerres civiles et la situation économique en Birmanie ont poussé depuis trois décennies plusieurs milliers de birmans, essentiellement des communautés ethniques persécutées par la junte au pouvoir telle que les Karen, à fuir en Thaïlande. Ils sont aujourd’hui près de 150 000 personnes (source : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) à vivre dans des camps de réfugiés ou de déplacés tout au long de la frontière thaïlando-birmane dans des conditions précaires.

La Thaïlande n’ayant pas ratifié la Convention internationale de 1951 relative au statut des réfugiés, nombreux sont les migrants victimes d’arrestations et expulsions arbitraires en tentant de sortir des camps et de travailler en Thaïlande pour avoir un revenu. Une génération entière d’enfants se retrouve à grandir dans des camps de réfugiés sans pouvoir se projeter vers l’avenir, ne sachant pas s’ils rejoindront bientôt leur pays d’origine ni s’ils pourront s’intégrer durablement en Thaïlande avec leurs familles.

Côté birman, des communautés Karen se sont regroupés au sein de camps de déplacés internes à proximité de la frontière avec la Thaïlande faute de pouvoir la traverser. Les ONG internationales et thaïlandaises sont nombreuses à se mobiliser pour porter assistance à ces populations réfugiées et déplacées mais les financements se réduisent à mesure que la situation perdure, affaiblissant la marge d’action de ces associations. Il est essentiel de soutenir leurs efforts en particulier concernant l’encadrement des enfants migrants. Clowns Sans Frontières a une expérience de plusieurs années dans chacun de ces deux pays et souhaite poursuivre son action par un projet transfrontalier.

Galerie photos

Janvier 2017

Thaïlande 2017 © Thomas Louapre

Thaïlande 2017 © Thomas Louapre