PHILIPPINES – Novembre 2012

Auprès des enfants des rues de Manille...

PHILIPPINES – Novembre 2012

Objectifs : Mettre en place des activités artistiques auprès des enfants des rues de Manille et impliquer des artistes et des éducateurs dans le projet

Lieux : Manille

Partenaires : Asmae, le réseau SENMAP

Equipe « Parade » : 7 artistes français et 4 philippins
Equipe « Spectacle » : 6 artistes français et 1 indiens

Activités réalisées : 6 journées d’ateliers suivies de 6 mini-parade, d’1 grande parade et 14 spectacles

Nombre de bénéficiaires : 6 000

Galerie photos

Philippines 2012 © CSF

Philippines 2012 © CSF

Contexte

Les Philippines forment une mosaïque socio-culturelle singulière en Asie du Sud-est. La conjugaison de plusieurs facteurs en font sa particularité : l’histoire (marquée par la colonisation espagnole et la tutelle américaine qui convertirent une large partie de la population à la religion chrétienne), la géographie (morcelée en plus de 7 000 îles et autant de cultures s’étendant sur plus de 1000 km), les conflits (opposant les forces du gouvernement et des groupes rebelles indépendantistes du sud) et un fort développement démographique ces dernières années (passant de 75 à 96 millions de 2000 à 2012 (+28%)). Le développement économique est plus important dans les villes, où l’accroissement de population est le plus fort, en particulier Manille avec 21 millions d’habitants (22% de la population).

La pression démographique, dans les mégalopoles, a entraîné l’apparition de bidonvilles gigantesques.
A Manille, plus de 4 millions de personnes vivent dans les bidonvilles.
Ceux qu’on appelle les « enfants des rues », viennent pour la plupart des zones rurales ou des périphéries des grandes villes. Ils pratiquent l’économie informelle pour survivre (vente de cigarettes, bonbons…) et nombre d’entre eux ont recours à la prostitution et à la délinquance. On compte aux Philippines de nombreux centres de détention (training centers) pour mineurs – l’âge légal étant fixé à 15 ans depuis 2006 (9 ans jusqu’alors) – dans lesquels les enfants sont enfermés dans des conditions précaires.

Depuis 2009, Clowns Sans Frontières intervient chaque année auprès des enfants des rues de Manille, en partenariat avec le réseau d’éducateurs de rue SENMAP coordonné par l’association Asmae. Le projet s’est développé au fil des années et la collaboration avec le SENMAP s’est renforcée.

Presse

www.leprogres.fr - 5 novembre 2012 – « Nicolas, clown sans frontières, en partance pour les Philippines »

www.lastampa.it – 30 novembre 2012 – « Clowns Sans Frontières, gioia a risa per Manilla »