INDE – Décembre 2010

Projet en faveur des enfants des rues de Chennai et Pondichéry...

INDE – Décembre 2010

Projet

Objectif : Apporter un soutien aux enfants des rues de Chennay et Pondichery en collaboration avec des associations qui agissent dans le domaine du développement
psycho-social.

Lieu : Chennai et Pondichéry

Partenaires terrain : Asmae, Speed Trust, Volontariat, Don Bosco, Alliance Française de Chennai, Alliance Française de Pondichéry

Equipe : 7 artistes français

Activités : 2 sessions d’ateliers et 21 spectacles auprès de 10 000 personnes

Galerie photos

Inde 2010 © Clowns Sans Frontières - France

Inde 2010 © Clowns Sans Frontières – France

Contexte

L’inde est un pays en pleine croissance économique. L’exode rurale qui s’ensuit créée de nombreux bidonvilles aux portes des principales villes du pays. L’UNICEF estime à plus de 11 millions le nombre d’enfants vivants dans les rues avec ou sans leurs parents. Bombay et Calcutta abritent plus de 100 000 enfants des rues chacune. De nombreuses associations essaient dans la mesure de leurs moyens de leur venir en aide.
A Chennai, nombre d’enfants des rues arrivent par le train. Les gares sont des lieux où ils sont très nombreux. Les associations ont souvent des bureaux ou des centres d’accueil à proximité. Les bidonvilles regroupent de nombreux enfants des rues, ils vivent à plusieurs dans de petites maisons. Dans certains bidonvilles, des associations ont créé des écoles, proposent des cours d’alphabétisation et des formations professionnelles afin de permettre aux enfants de sortir de cette situation.

Suite à la catastrophe du Tsunami en 2006, Clowns sans Frontières a répondu à l’appel de Médecins sans Frontières, dans le cadre du programme de santé mentale mis en place par l’ONG dans la région du Tamil Nadu. En janvier 2008, une première équipe s’est rendue dans la région pour travailler avec des artistes locaux faisant du théâtre de sensibilisation. Des spectacles ont été joués dans les villages de pêcheurs le long de la côte, mais aussi pour les enfants des villages les plus isolés dans les terres, le plus souvent en faveur de la communauté dalith.
Plusieurs associations avec lesquelles nous collaborons nous ont demandé d’intervenir à Chennai et Pondichery, où il y a de nombreux enfants des rues.
En 2009, le projet en faveur des enfants des rues a démarré avec une équipe de 7 artistes. Ils ont mis en place de nombreuses actions : ateliers de création avec des artistes indiens et des éducateurs, spectacles dans les les centres d’accueil, les écoles et les orphelinats.

La mission qui a eu lieu en 2010 avait pour but de prolonger le travail avec les artistes, les éducateurs et les enfants. Elle s’est déclinée, comme en 2009, en un temps de création et un temps de représentations.