PHILIPPINES (MANILLE) – Novembre 2010

Quartiers Paco, Malate, Tunasan, Divisoria. Centres d’accueil de jour, unités mobiles de rue....

PHILIPPINES (Manille) – Novembre 2010

Projet

Objectifs : Partager des activités artistiques avec les enfants des rues dans le cadre des programmes de développement psycho-social développés par les ONGs.

Lieu : Manille (Quartiers Paco, Malate, Tunasan, Divisoria : Centres d’accueil de jour, unités mobiles de rue)

Partenaires terrain : Asmae, Virlanie, Kanlungan Sa Erma, Bahay Tuluyan, SENMAP (Street Education Network of Manila)

Equipe : 6 artistes français et 1 philippin

Activités réalisées : 1 session d’ateliers avec les enfants et les éducateurs / 8 spectacles pour 3 000 enfants

Galerie photos

Philippines 2010 © Jeff Rabillon

Philippines 2010 © Jeff Rabillon

Contexte

Aux Philippines, les estimations font état de 5 millions d’enfants exploités au travail, 1,5 millions d’enfants des rues, 14 000 enfants en “prison” et 100 000 enfants prostitués…
Les villes des Philippines connaissent un accroissement démographique démesuré, lié à un exode rural massif, qui entraîne l’apparition de bidonvilles gigantesques. A Manille, plus de 4 millions de personnes vivent dans les bidonvilles.

Ceux qu’on appelle les “enfants des rues”, viennent pour la plupart des zones rurales ou des périphéries des grandes villes. Ils pratiquent l’économie informelle pour survivre (vente de cigarettes, bonbons…) et nombre d’entre eux ont recours à la prostitution et à la délinquance. On compte aux Philippines de nombreux centres de détention (training centers) pour mineurs – l’âge légal étant fixé à 15 ans depuis 2006 (9 ans jusqu’alors) – dans lesquels les enfants sont enfermés dans des conditions précaires.

Une première mission en 2005 avait permis d’identifier des partenaires et les territoires d’action. Après une interruption de 4 ans pour des raisons financières, le projet a repris en 2009 pour une durée de 3 ans. 6 artistes ont réalisé une action à Manille en 2009 dans les centres d’accueil et en accompagnement des unités mobiles. Une première réunion de concertation a eu lieu avec les éducateurs du SENMAP. Suite à cette rencontre, un questionnaire en direction des éducateurs a été élaboré par Clowns sans Frontières afin d’évaluer les besoins et préparer l’intervention de 2010.

Les objectifs de cette mission étaient les suivants :
– Partager des activités artistiques avec les enfants des rues dans le cadre des programmes de développement psycho-social développés par les ONGs.
– Rencontrer des artistes philippins pour mettre en oeuvre des échanges artistiques et envisager de pérenniser l’action localement.
– Engager une concertation sur la pertinence des activités artistiques dans le travail d’éducation de rue avec le SENMAP.
– Transmettre de nouveaux outils de travail aux éducateurs de rue.

Tags: