MOLDAVIE – Mars 2010

Projet en faveur des enfants de l'assistance publique...

MOLDAVIE – Mars 2010

Projet

Objectifs : Apporter un soutien aux enfants accueillis dans les institutions moldaves par des activités artistiques

Lieux : Chisinau, Hincesti, Carpinieni, Hirbovat, Orhei, Soroca, Calarazi, Balti, Falesti, Napadova (Institutions d’état, centres de détention juvénile, centre d’accueil pour les réfugiés)

Partenaires terrain : Pharmaciens Sans Frontières, Alliance Française de Chisinau

Equipe : 4 artistes français

Activités réalisées : 11 spectacles pour 2 000 enfants

Galerie photos

© csf

© csf

Contexte

La Moldavie reste aujourd’hui le pays le plus pauvre d’Europe, où plus de 80% de la population survit avec un dollar par jour.

Les enfants sont victimes des migrations économiques de leurs parents et de l’absence de système de protection sociale et de services spécialisés pour les familles. L’un des seuls moyens de protection des enfants en Moldavie est l’institution d’état (orphelinat). Plus de 70 % des quelques 14 000 enfants qui vivent dans ces établissements ont des parents et sont ce qu’on appelle des « orphelins sociaux ».

Les enfants placés dans des institutions résidentielles dans toute la Moldavie grandissent dans l’isolement, et sans acquérir les aptitudes à la vie en société les plus élémentaires. En conséquence, une fois qu’ils quittent l’orphelinat, ils se sentent complètement perdus. Ils ne sont pas préparés à vivre de manière autonome et il leur est extrêmement difficile de trouver un emploi ou de continuer leurs études. Ils ne sont pas capables de lier des amitiés dans leur milieu; ils ne savent pas comment gérer leur argent, où trouver de l’aide ou des conseils. La plupart d’entre eux n’ont personne sur qui compter et aucun service ne les aide ; ils deviennent souvent des proies faciles pour le trafic d’enfants. (Source : UNICEF)

Depuis 2002, CSF organise chaque année des missions en Moldavie. En 2005, la rencontre d’artistes moldaves du Théâtre National a ancré le projet dans le temps. Ces artistes, très impliqués, sont le relais de CSF, garants de la pérennité du projet.

Une mission a eu en Moldavie en mars 2010, menée par une équipe de 4 artistes français et 4 artistes moldaves.
Au programme : création d’un spectacle- cabaret et ateliers de sound painting avec les enfants.

Les objectifs de la mission étaient les suivants :
– Apporter un soutien aux enfants accueillis dans les institutions moldaves par des activités artistiques
– Proposer des outils d’expression aux enfants pour favoriser leur épanouissement et développer leur autonomie
– Mettre en oeuvre un échange de pratiques avec les artistes moldaves et favoriser la pérenisation locale du projet

Tags: